Skip to main content
Suche schließen

Apprendre et imaginer avec le mind mapping

26. February 2018

On vous livre tous les secrets de la méthode des cartes mentales !

Le mind-mapping appelé également carte heuristique ou carte mentale est considérée comme une méthode innovante, même si cela fait bientôt 40 ans que cette technique graphique existe. Le concept aurait été pensé par Aristote ! Les petits finlandais l’utilisent dès l’école primaire et il paraît même que c’est une des raisons de leurs excellents résultats scolaires. On vous explique pourquoi et comment l’utiliser.


La théorie du mind mapping repose sur la théorie des 2 cerveaux : « cerveau gauche » et « cerveau droit ». Développée par Roger W. Sperry, neurophysiologiste, ce qui lui valût un Prix Nobel de médecine en 1981, cette théorie explique le rôle de chaque hémisphère cérébral dans la perception du langage et de l’espace, dans la reconnaissance des visages, les jugements de valeur, le raisonnement ou l’affectivité. Le cerveau gauche traite le rationnel/logique alors que le cerveau droit estcréatif/intuitif. Étant donné l’importance et la complémentarité de ces deux modes de pensée, on pourrait supposer qu’ils sont l’un et l’autre inclus dans notre système éducatif. Ce n’est malheureusement pas souvent le cas. Or, les deux sont inséparables pour un développement harmonieux de l’esprit et du corps. Or, la formalisation de la pensée en carte mentale inventée par Tony Buzan dans les années 70 permet de faire travailler les deux hémisphères !

Bon à savoir : s’il existe denombreux logiciels de mindmapping, rien ne remplace une feuille et quelques stylos-feutres STABILO point 88 ou STABILO pointMax ! En effet, avec un clavier, vous n’activez pas votre mémoire kinésiste (avec la main) et en plus, vous zappez la créativité (les symboles, les dessins). Bref, vous faites une pate à crêpes sans farine.

 

 

 

Le mind mapping, mais pourquoi faire ?

Avec les élèves

Le Mind Mapping peut être utilisé en prise de notes comme en Finlande … on pourrait aussi l’imaginer lors d’une recherche à la maison. Une restitution demandée sous forme de carte heuristique ne serait-elle pas un excellent moyen d’éviter le copier-coller qui pose souvent problème ? Par exemple, au lieu de copier tout un paragraphe, l’élève doit en tirer l’idée principale, l’insérer judicieusement dans son arborescence. Belle étape, en couleurs et en images, pour apprendre à faire un plan et organiser sa pensée ! Pour permettre aux enfants de travailler leur mémoire visuelle, le Mind Mapping est aussi un excellent moyen pour apprendre ses leçons d’histoire-géographie, des poèmes.  Le plan d’un cours d’histoire ou la structure d’un poème prennent (ou prend si c’est l’un ou l’autre ?) vie dans l’arborescence. Couleurs et dessins permettent aux enfants de mémoriser autrement la leçon. D’ailleurs, pour certains enfants, dont la mémoire auditive (j’entends, je sais) est un peu poussive, ou pour ceux qui ont besoin de copier (quand la graphie est, en plus, difficile), le Mind Mapping peut s’avérer être une révélation pour mémoriser les leçons. A essayer, par exemple, pour les enfants dys ! Enfin, s’il ne remplace pas la rédaction, il peut être utilisé pour raconter une sortie scolaire, un voyage, des vacances…

Pour vous même

Pour gérer votre temps : oubliez les post-it ou la longue liste fastidieuse et synthétisez en couleur tout ce que vous avez à faire cette semaine. Ce sera un peu plus long à faire mais 20 fois plus efficace !

Pour faciliter votre prise de notes : Sur votre cahier, il y a la moitié des infos de la réunion, vous ne vous relisez jamais ? Jetez votre grand cahier et prenez juste une feuille A4 et vos feutres STABILO (astuce : si en plus vous avez tendance à faire des zigouigoui de dessin pour vous occuper ou réfléchir, vous aurez tout bon : on va admirer votre méthode et vos dessins plutôt que vous regarder de travers !)

Pour booster votre créativité : Vous tournez en rond et vous n’arrivez pas à être créatif ? Vous cherchez un plan pour votre présentation à Duboss ou à Mr Groclient (ou à Mr l’IEN !) là encore, prenez une feuille, mettez au centre votre sujet, et déclinez au fur à mesure vos branches liées à ce sujet, vous déclinerez ensuite très naturellement plusieurs sous-branches par l’association d’idées.

Le mind mapping, mais comment faire ?

On pourrait vous parler du fait que les élèves ou vous même allez stimuler votre cerveau par l’image et la couleur, exploiter l’espace et illustrer les différents niveaux de la pensée, structurer vos idées, mieux comprendre et apprendre et mémoriser. Mais on a préféré la pratique à la théorie : STABILO vous propose de télécharger notre Dossier pédagogique Mind Mapping de la carte heuristique pour réaliser des Mindmapping (avec des exemples de cours classiques et leurs mindmapping associés par un élève de cycle 3).

view more

Aimez cet article !

Submit a Comment

Sorry, but your browser is really old.

Try to update it or use a different one. Thanks!