Skip to main content
Suche schließen

Quelles couleurs choisir pour mieux travailler ?

02. April 2017

Chaque couleur possède un pouvoir auquel nous ne sommes pas insensibles.

On parie que dans votre bureau et dans les salles de réunion, les murs sont blancs et votre bureau marron… C’est sans doute le cas pour votre enfant  à l’école et on utilise le rouge corriger ses « fautes ». Tout faux si l’on s’en réfère aux dernières études.  Quel fond d’écran pour être créatif ? Quelle couleur de mur pour une classe ? Et le rose dans une prison, ce serait comment ? Le récent livre L’étonnant pouvoir des couleurs de Jean Gabriel Causse nous a donné envie d’ouvrir une série d’articles sur le sujet.


Être plus créatif ou pragmatique ?

Si vous ne pouvez pas forcément modifier la couleur des murs de votre bureau (qui sont blancs, certainement et ne stimulent rien du tout), vous pouvez modifier le fond de votre écran ! Plusieurs études démontrent que la couleur de votre fond d’écran peut influer sur votre manière de travailler. Avec du bleu, vous réussirez mieux vos tâches créatives mais simples. Avec du rouge, vous serez plus attentifs aux détails, plus pointilleux en sorte. Causse cite ainsi une étude réalisée avec des légos. Mot d’ordre « soyez créatifs ! ». Le groupe qui a reçu les instructions sur un écran bleu s’est avéré beaucoup plus créatif que celui qui avait les informations sur écran rouge. Ces derniers avaient des constructions plus classiques… L’auteur nous conseille donc d’avoir deux types d’écran pour passer de l’un à l’autre en fonction des tâches : le budget sur excel ? Rouge. Le plan marketing ? bleu. C’est parti ! (ça ne coûte rien d’essayer…)

 A l’école ?

Que le rouge soit agressif, on n’en doute pas une seconde. Il est aussi synonyme d’interdit, il est plus sexy (mais seulement pour les hommes) et très performant dans le sport semble-t-il. Et ce n’est pas seulement parce que c’est la couleur du sang… (qu’on ne montre jamais dans les publicités pour serviettes périodiques, on préfère montrer des règles… bleues !). A l’école le rouge est bien sûr synonyme d’échec et de fautes, plutôt que « d’erreur » comme nous disait dernièrement un Inspecteur de l’Education nationale… Et si vous vous mettiez au vert pour corriger les copies Mesdames et Messieurs les enseignants ? ou au violet ? STABILO propose des feutres d’écriture de toutes les couleurs, pensez-y (STABILO Point 88)…. En tous les cas, si vous êtes enseignant ou maire d’une commune (ou parent d’élève) sachez que les couleurs qui provoquent le plus des baisses de performances sont le blanc, le marron et le noir. Banco, exactement ce qu’il y a dans les classes de nos lutins. Causse propose de peindre un des 4 murs en couleur vive comme le orange ou le vert jaune. Ou de peindre tous les murs en bleu ciel, celle ci étant, avec le orange ou le vert jaune, les couleurs qui favorisent l’apprentissage tout en étant relaxantes. Pour les plus grands qui changent de classe, l’idéal serait d’avoir des couleurs de classe différente selon ce qu’on doit y faire. La seule couleur à bannir étant… le rouge, évidemment. D’après l’auteur, le rose est aussi très bien en classe maternelle car c’est une couleur très relaxante.

Le rose relaxant

A ce point relaxant que la prison de Berne en Suisse a peint 6 cellules (dont deux du quartier de haute sécurité) en rose Barbie ! Cette couleur tranquillisante réduit l’agressivité ! D’ailleurs, pour la petite histoire, on apprend dans le livre haut en couleur de Causse qu’un entraineur de football américain sur Hawaï avait peint en rose les vestiaires… des adversaires afin de les ramollir un peu, s’inspirant ainsi de l’expérience de la prison suisse ! L’histoire ne dit pas si cela a fonctionné mais on sait que dans le règlement des compétitions a été ajouté un article imposant que les vestiaires visiteurs soient de la même couleur que ceux de l’équipe adverse…

Les couleurs permettent d’accroitre le plaisir de travailler, relaxent ou rendent plus créatifs, et améliorent l’apprentissage de 55 à 88%. Elles aideraient même à comprendre !

« Où est mon STABILO boss que je surligne cet article ? Ah le voilà ! 

A lire :
Pour vous : L’étonnant pouvoir des couleurs, Jean Gabriel Causse, Editions du Palio et les livres de Michel Pastoureau

Pour votre enfant : La couleur des émotions, Anna Llenas, Ed 4 fleuves : une adorable fillette va aider un monstre à comprendre ses émotions chacune a sa propre couleur - le jaune pour la joie, le rouge pour la colère, le bleu pour la tristesse ou encore le vert pour la sérénité. Et le rose alors ? A toi de découvrir à quel sentiment il correspond !

Balthazar et les couleurs de la vie… et des rêves aussi ! Marie Helène Place, Caroline Fontaine Riquier, ed Hatier : un livre animé pour découvrir les couleurs, avec des tirettes, roues, pop-up, flaps… dès 2 ans.

view more

Aimez cet article !

Submit a Comment

Sorry, but your browser is really old.

Try to update it or use a different one. Thanks!