Skip to main content
Suche schließen

Comment écrire… une lettre d’amour ?

14. February 2017

A l'heure des SMS, l’amour se déclare facilement. Mais c’est souvent un peu court, non ?

Avec les SMS, l’amour se déclare facilement, simplement et même plus souvent. Mais quelle joie de trouver une lettre d’amour sous son oreiller ou encore mieux dans la boîte aux lettres avec son nom sur l’enveloppe. Nul besoin d’être Cyrano ou Aragon… avec les bons outils et en étant sincère et authentique, votre lettre sera 1) unique 2) forcément merveilleuse pour celui ou celle qui aura la chance de la recevoir. Vous êtes prêt(e) ? C’est parti.


Le bon matériel

La première règle de base est d’abandonner votre clavier ! Vous pouvez, si vraiment cela vous semble plus facile à corriger, faire votre brouillon sur l’ordi, mais ensuite il faudra recopier avec un stylo ! Une lettre d’amour qui n’est pas manuscrite c’est comme… faire une salade de fruits sans fruit ! Dans nos conseils pour avoir une belle écriture manuscrite, nous vous disions déjà combien le choix du stylo était important. Pour la lettre que vous vous préparez à rédiger, c’est encore plus le cas : prenez le stylo avec lequel vous êtes le plus à l’aise. Pour la couleur de l’encre, on évite le rouge… mais rien n’empêche de jouer des couleurs, au contraire ! Avec les feutres d’écriture STABILO point 88, vous aurez le choix de la couleur. Pour le papier final (pour le brouillon vous faites au mieux), une feuille toute blanche sera plus classe qu’une page de cahier à grands carreaux… mais le support peut être important. Si vous avez rencontré votre dulcinée en cours, pourquoi pas ? Si c’était dans un train, commencer la rédaction sur un verso de ticket de train peut être rigolo…

Le bon moment

Il n’y a pas de bons endroits pour écrire : nombre de personnes adorent écrire entourées de personnes dans un café ou dans le train. D’autres préfèrent être seuls dans leur chambre, leur bureau ou leur cuisine. L’important est que votre cerveau soit, lui, isolé et tourné vers votre papier et les mots choisis pour celui ou celle que vous aimez. En revanche, choisissez un moment où vous ne serez pas dérangé ! Préparez un peu votre cerveau avant de commencer, si besoin en musique… vous allez écrire une lettre d’amour pas une lettre à votre propriétaire ! Vous êtes prêt(e) à appeler l’émotion et les souvenirs. Et à ne pas vous juger (non ce n’est pas nul ou gnan gnan !). Vous êtes concentré(e), personne ne va vous déranger, vous êtes confiant(e) et votre cœur est ouvert. On y va.

Ce n’est pas une dissertation mais… 

L’idée n’est pas de faire un plan en trois parties mais d’organiser un minimum votre lettre et ce que vous avez à lui dire. Pour ça, il faut faire un brouillon (et oui…) et par exemple noter :

Ce que vous aimez chez lui ou chez elle : ça peut être un détail, insignifiant pour tout le monde, mais complètement craquant pour vous, des habitudes, des attitudes, des gestes qui vous séduisent, sans que vous sachiez pourquoi. N’hésitez pas à détailler et à personnaliser : quand il met sa main dans ses cheveux, sa démarche, quand elle a rougi à votre première rencontre ou quand il court après le bus… Ça peut aussi être quelque chose de beaucoup plus important. Comment vous vous sentez à ses côtés, ce qu’il/elle éveille en vous, ce qui a changé en vous depuis que vous le/la connaissez… Votre rencontre ou lorsque vous êtes tombé amoureux : ce(s) moment(s) précis vont rester essentiels dans votre relation. Racontez-les en détail, décrivez la sensation que vous avez éprouvée.

D’autres idées pour votre lettre ? Y a-t-il des choses que vous n’avez jamais osé lui dire par timidité ou pudeur ? C’est le moment ! Quels sont vos projets communs ? Comment voyez vous le futur de votre relation ? Quelle sera-t-elle dans 10 ou 20 ans (ou plus !) ? Pour vous aider encore ? Utilisez les souvenirs pour illustrer vos sentiments : par exemple, cette semaine en camping à la mer, votre premier restaurant en tête à tête, votre promenade dans la rue le soir, et racontez les émotions qui sont liées à ces souvenirs.

Le plus dur c’est le début !

Le plus simple n’est-il pas de commencer par lui dire pourquoi vous lui écrivez cette lettre ? Parce qu’il vous est difficile de lui dire combien vous l’aimez ? Parce que votre vie a pris un autre sens depuis que vous l’aimez ? Parce que vous voulez qu’il ou elle garde trace de vos sentiments ? Le petit nom en haut de la lettre (Mon amour, Choupi) et le tutoiement seront aussi merveilleux qu’un « Madame » et une vouvoiement qui loin d’évoquer la distance sera d’un romantisme des plus délicieux ! Ensuite ? soyez sincère, et si les « je t’aime » peuvent être présents, n’en abusez pas non plus (voir Cyrano de Bergerac « vous m’aimez ? mais encore ? » ! Développez !).

Les petits détails

Datez votre lettre (oh regarde chéri la lettre que tu m’as écrite il y 15 ans !), signez là bien sûr et mettez la sous enveloppe (c’est mieux). Oups une faute d’orthographe ? un mot oublié ? il vaut mieux une petite rature qu’une boulette qui mettrait en péril la compréhension de votre lettre. Vous avez envie de faire un dessin, de coller une photo (ou un ticket de métro celui de votre rencontre !), d’embrasser la lettre avec du rouge à lèvres, de la parfumer, de mettre des paillettes ? (ben oui quoi être un peu princesse Disney parfois ça a du bon…), faites. La sincérité toujours. Si vous êtes romantique, il vous aime romantique. Assumez. Pour finir, voici deux styles très différents et pour se plonger avec délice dans d’autres lettres d’amour, direction osezleromantisme.com/belles-lettres-amour/

Lettre de Victor Hugo à l’actrice Juliette Drouet (1833) « Je vous aime, mon pauvre ange, vous le savez bien, et pourtant vous voulez que je vous l’écrive. Vous avez raison. Il faut s’aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l’écrire, et puis il faut se baiser sur la bouche, sur les yeux, et ailleurs. Vous êtes ma Juliette bien-aimée. Quand je suis triste, je pense à vous, comme l’hiver on pense au soleil, et quand je suis gai, je pense à vous, comme en plein soleil on pense à l’ombre. Vous voyez bien, Juliette, que je vous aime de toute mon âme »

Lettre d’amour d’Humphrey Bogart à Lauren Bacall (1943) « Baby, je t’aime si tendrement et je ne veux jamais, jamais te faire souffrir ou te rendre malheureuse, je veux que tu aies la vie la plus merveilleuse que mortelle ait jamais eue. Cela fait si longtemps, ma chérie, que je n’ai pas éprouvé un sentiment aussi profond pour quelqu’un, je ne sais pas quoi dire ni quoi faire. Je peux seulement t’affirmer que j’ai sondé au plus profond de mon cœur durant ces deux semaines et je sais que je t’adore de tout mon être et je sais que je te veux pour moi seul ».

view more

Aimez cet article !

Submit a Comment

Sorry, but your browser is really old.

Try to update it or use a different one. Thanks!